Rechercher
  • Clair-obscur

Témoignage d'une pratiquante d'un de mes groupes...



J’ai découvert la méditation lors d’un séminaire organisé par Fabrice Midal autour du thème de Narcisse, c’était en avril 2018.

Un coup de foudre.

Je rencontre ici la beauté sous ses aspects les plus variés.

La beauté du lieu, des personnes, des mets, des mots, des fleurs, des pauses, de l’intériorité…

Je repars de cette expérience, la révolution au ventre…

Je ne pense plus, je respire…

Je ne cours plus… je me pose…

Je touche le silence…enfin !

J’apprends qu’une instructrice de l’école, présente au séminaire, propose de la médiation le dimanche dans ma commune…

Elle s’appelle Marie Noële

Un ange, un cadeau que la vie me fait de la trouver là sur mon chemin…

Elle a les cheveux courts roux-rouge, du rouge à lèvres assorti, un collier magique, de longues jambes, des lunettes rondes et des grosses chaussettes quand il fait froid.

Je sens sa chaleur et sa profondeur.

Elle ouvre les bras, et les deux, à l’inconnue que je suis et me porte jusqu’à un coussin en s’assurant que je suis bien.

Je suis bien … là… à ma place…

La communion se fait très vite.

J’aime sa voix, son accent, son sourire qui en dit long, sa douceur, sa tenue, sa dignité, ses cheveux roux-rouge, et celui de ses lèvres, son collier, ses grandes jambes et ses grosses chaussettes.

La douce compagnie de son compagnon aussi.

Les ondes fusent dans la salle de pratique, des bonnes, des moins bonnes, des lumineuses, des sombres…

Les émotions dansent autour de nous, la joie, la colère, la tristesse… toutes en tenue de gala.

Le bal est ouvert !

J’apprivoise progressivement la cacophonie qui m’habite. Le groupe la contient, Marie Noële lui propose des ouvertures, des alternatives, des chemins.

Elle pose un cadre bienveillant qui permet toute liberté…ce cadre est celui de la posture, elle l’incarne.

Sa rigueur m’inspire. Je me veux disciplinée, digne de recevoir ses instructions, digne de recevoir la vie en moi.

Je pratique ainsi quotidiennement, assidûment, en dehors du groupe, seule face à moi-même, aux douleurs de mon corps, aux agitations de mon mental, aux vérités de mon âme…

A chaque fois pourtant, ce sentiment d’être reliée. Reliée à chacun, reliée aux textes que Marie Noële nous lit, reliée à un grand tout…

Progressivement, discrètement, d’infimes choses se modifient dans mon quotidien. Je les vois, et je les sens surtout…

Car j’ai appris à regarder avec mes sens : mes oreilles gagnent en acuité, le cuir de ma peau en sensibilité lumineuse, mes narines hument les couleurs et mes papilles percent à jour les souvenirs…

Mon mental, bonne nouvelle, perd de sa prestance, il me lâche la grappe !

Il n’est plus mon indispensable, ma sécurité, ma maitrise. Il apprend à faire profil bas, à filer doux…Il apprend la mesure. Ma vie apprend la mesure, la savoure même…

La pratique m’amène à faire la place, à libérer l’espace.

Je gagne un temps précieux en faisant du vide. Je me concentre sur l’essentiel, le peu, le juste, l’intense, le vrai.

Plus de place aux intrus, aux obligations, au négatif, au faux semblants, à l’objet qui sert à rien, au « je dois » au « j’aurais dû » …

Marie Noële a été et reste un guide dans mon évolution, dans mes essentiels.

Une ressource intarissable, fiable et lumineuse.

Je suis si heureuse qu’elle partage son enseignement. Le monde de demain est celui des consciences qui s’élèvent… Nous devons garder le cap et diffuser cette confiance intérieure qui nous habite. La méditation nous y conduit.

Marie Noële, tu as toute ma gratitude, je te partage chaque jour avec chaleur ma joie intérieure et mon amour.


Fred 20 avril 2020


14 vues

06 83 90 93 13

©2020 par Marie Noële Ligot Olivié.